04 42 92 83 24

Débroussaillage, débroussaillement

Qu’est-ce que le débroussaillement ?
qui doit prendre en charge les travaux de débroussaillement ?
– le débroussaillement paysager,
– les sites et emprises industrielles,
– les alternatives écologiques en milieux protégés.

Débroussaillage, broyage et éclaircies

Le Code Forestier précise que des mesures particulières de protection des forêts contre l’incendie par débroussaillage, s’appliquent dans les régions Aquitaine, Corse, Languedoc- Roussillon, Midi-Pyrénées, Poitou- Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans les départements de l’Ardèche et de la Drôme.

Dans ces régions à risque d’incendie, le débroussaillage et le maintien en état débroussaillé sont obligatoires aux abords des maisons d’habitation, sur une profondeur de cinquante mètres, ainsi que des voies privées y donnant accès, sur une profondeur de dix mètres de part et d’autre de la voie.

Le maire peut porter de cinquante à cent mètres l’obligation mentionnée ci-dessus. Si les intéressés n’exécutent pas les travaux de débroussaillement, la commune y pourvoit d’office après mise en demeure du propriétaire et à la charge de celui-ci.

Vous êtes exposés aux risques d’incendie de forêt ?

Gagnez en tranquillité, programmez maintenant notre intervention pour sécuriser votre propriété.

••• 04 42 92 83 24 •••

Nous intervenons en région méditerranéenne et principalement sur les communes de :

Lambesc, Saint-Cannat, Venelles, Aix en Provence, les Milles, Calas, Cabriès, Eguilles, Ventabren, Velaux, Coudoux, Rognac, Vitrolles, Berre l’Etang, La Fare les Oliviers, Saint Chamas, Miramas, Lançon de Provence, Pélissanne, Salon de Provence, Charleval, La Roque d’Anthéron, Le Puy Sainte Réparade, Rognes, Istres, Saint-Rémy de Provence, Miramas, Mallemort, Fos, Martigues, Carry le Rouet, Ensues, Maussane, Mouriès, Brignoles, le Cannet, Puget, Saint-Tropez.

 

Qu’est ce que le débroussaillement ?

Selon le Code Forestier, on entend par débroussaillement les opérations dont l’objectif est de diminuer l’intensité et de limiter la propagation des incendies par la réduction des combustibles végétaux, en garantissant une rupture de la continuité du couvert végétal et en procédant à l’élagage des sujets maintenus et à l’élimination des rémanents de coupes.

En pratique, chaque département définit de manière précise, par arrêté préfectoral, ce qu’il appelle débroussaillement, mais il s’agit toujours :

• d’éliminer au ras du sol les broussailles et la végétation herbacée,
• d’enlever les arbres morts, dépérissants ou dominés,
• d’enlever les arbres en surnombre de manière à ce que chaque houppier soit séparé de ses voisins,
• d’enlever les branches et les arbres situés à proximité des murs des habitations, ou surplombant les toitures,
• d’éliminer les troncs, branches et broussailles par broyage, évacuation ou brûlage (dans le strict respect des règles relatives à l’emploi du feu).

Distance préconisée pour le débroussaillage

Qui doit prendre en charge les travaux de débroussaillement ?

Les travaux sont à la charge du propriétaire de la maison.
Prenons l’exemple de 2 propriétaires voisins, Messieurs Dubois et Delaforêt. Les cas suivants peuvent se produire :

• Premier cas

Les 50 mètres autour des maisons font partie intégrante de chacune des propriétés : les travaux de débroussaillement sont à la charge de chacun des propriétaires.

 

• Deuxième cas
Les 50 mètres autour de la maison de M. Dubois vont au-delà de sa propriété. M. Dubois doit prendre en charge les travaux de débroussaillement dans le rayon des 50 mètres, même chez son voisin, M. Delaforêt, même si son terrain n’est pas construit. Selon le Code Forestier, ce dernier ne peut s’opposer à ces travaux.
Pour M. Delaforêt, c’est comme dans le premier cas : il prend en charge la totalité des travaux de débroussaillement dans le rayon de 50 mètres autour de sa maison.

 

• Troisième cas
Les 50 mètres autour de la maison de M. Dubois vont au-delà de sa propriété, et M. Delaforêt est dans le même cas : chacun prend en charge les travaux de débroussaillement sur son propre terrain.

 

Terrain pourvue de restanques après débroussaillement aux Roques

• Premier cas

Premier cas : distance de 50 mètres entre les maisons.

• Deuxième cas

Deuxième cas : les 50 mètres autour de la maison vont au-delà de la propriété.

• Troisième cas

Troisième cas : chacun prend en charge les travaux de débroussaillement.

Libération d’emprise, broyage et préparation de terrain.

Débroussaillement et préparation de terrain

Entretien des infrastructures linéaires et emprises industrielles.

La puissance, la maniabilité et la rapidité de nos engins forestiers permettent d’ouvrir des layons, de défricher des zones boisées, ou de préparer les terrains d’emprises industrielles ou de futures zones d’habitation en évitant de coûteuses opérations d’abattage

Débroussaillement
paysager et alternative écologique

En faisant appel à des professionnels de la sylviculture et du paysage, de fortes plus-values peuvent être apportées au débroussaillement, au-delà de sa simple fonction de protection et de “mal nécessaire” rendu obligatoire par la législation, en travaillant sur les écosystèmes et en structurant le paysage.

Nous utilisons de plus en plus souvent des techniques de génie écologique pour débroussailler des zones protégés comme les zones Natura 2000

Contact

Vous avez un projet de restauration ou d’aménagement, une étude en cours,
des travaux à réaliser,
vous recherchez des informations
sur le génie végétal, écologique ou minéral ?