04 42 92 83 24

Assainissement écologique : La Phytoépuration

Le fonctionnement
Accueil / Métiers / Qu’est ce que la Phytoépuration ? / Comment fonctionne la phytoépuration ?

Comment fonctionne la phytoépuration
nouvelle génération ?

Pour épurer les eaux usées, la phytoépuration s’appuie sur l’action des plantes macrophytes, ou plus exactement des bactéries qui se développent sur leur système racinaire (racines ou rhizomes).

Celles-ci dégradent toutes les molécules organiques issues des eaux usées en composants assimilables par les plantes. En échange, ces dernières produisent l’oxygène nécessaire à la survie des bactéries, bactéries qui sont également capables de traiter les nitrates et les phosphates.

Toutes les matières organiques peuvent être épurées par des plantes spécifiques.

Ces plantes sélectionnées pour leurs capacités épuratoires poussent naturellement sur les berges, dans les marais, mares et marécages.

Plantes épuratrices pour un bassin à filtration naturelle

Bassin à filtration naturelle réalisé en 2010

Le fonctionnement de la phytoépuration

les trois composants bio-géo-chimiques

Les plantes macrophytes

Le choix des espèces est fonction :
de leur pouvoir épuratoire,
de la sensibilité aux pollutions,
de la structure racinaire et foliaire,
de l’association microbienne rhizosphérique,
des variétés locales en faveur de la biodiversité,
des espèces soigneusement étudiées, qui pourront devenir, entre autres, des espèces bio indicatrices,
des espèces favorable aux flux hydrauliques limitant le risque de colmatage du substrat.

Le substrat

La réalisation du substrat repose : sur le choix de plusieurs matériaux en fonction de leur propriété physico chimique (porosité, etc.) et d’une granulométrie bien étudiée.

La mise en œuvre des différentes couches garantit une conductivité hydraulique importante pour une efficacité épuratoire élevée.

La combinaison de ces matériaux, des plantes, du réglage hydraulique et d’autres paramètres étudiés, permet ainsi d’éviter le risque de colmatage.

Les micro-organismes

Pour obtenir une performance exceptionnelle dans des contextes spécifiques, l’ensemencement de produits microbiens (100% naturels) est envisageable.

Phytoépuration, les trois composants bio-géo-chimiques ©BlueSet

Les bénéfices de l’assainissement naturel par phytoépuration

Le choix de ces éléments, (substrats + plantes + micro-organismes associés) est spécifique à chaque combinaison d’effluents.

Cela nous permet d’apporter des solutions écologiques d’épuration pour répondre aux attentes des particuliers et collectivités, des industriels et du secteur agricole sans production de déchets secondaires, en limitant le rejet et son impact dans le milieu naturel ou sans aucun rejet (évapotranspiration). De plus, la biomasse produite dans les filtres peut être utilisé en compost après un faucardage annuel et dans certains cas, l’eau épurée peut servir en irrigation souterraine.

Phytoépuration, plantes épuratrices

Plantes hélophytes pépinière Spatium Vitae – Photo Philippe Walker

Vous souhaitez obtenir un devis ou plus d'informations ? contactez-nous

2 + 6 =

Les performances de l’assainissement naturel par phytoépuration

Test de performance réalisé sur une station de phytoépuration par un organisme de contrôle français : l’eau sort à épurée à plus de 97 %.

Résultats du rapport d’essais officiel de la Phytostation

Résultat du rapport d’essais officiel – Phytostation 6EH

Ces réactions épuratoires se produisent dans les milieux naturels et permettent un abattement des pathogènes que l’on mesure par la variation de la quantité de matières (Matières En Suspensions – MES),
 la (Matières organiques – DCO)
 et la Demande Biologique en Oxygène durant 5 jours (DBO5).

MES = Mesure la quantité de matière biodégradable contenu dans un liquide
DCO = La Demande Chimique en Oxygène représente la quantité d’oxygène nécessaire pour oxyder toute la matière organique contenue dans une eau.
DBO = La Demande Biochimique en Oxygène est la quantité d’oxygène nécessaire pour oxyder les matières organiques par voie biologique.

La phytoépuration, une solution d'assainissement écologique

Station de phytoépuration en gabions – Taille 8EH

Explication du Calcul EH

Selon l’arrêté du 7/03/2012, publié au JO n° 0098 du 25/04/2012, modifiant les prescriptions de la loi du Grenelle 2, le dimensionnement d’une l’installation ANC est égal au nombre de pièces principales du logement en question.

Pour faire simple, il faut retenir que 1 Equivalent-Habitant équivaut à une 1 pièce principale.

Est considérée comme pièce principale toute pièce de plus de 7m² ayant pour but le sommeil ou le séjour

(chambres, bureaux, salon, bibliothèque…). Sont exclu : cuisine, salle de bain, couloir, remise, cave…)

Le calcul de dimensionnement réalisé par notre bureau d’étude, prends en compte d’autres paramètres :
résidence principale, secondaire, fréquentation, nature du sol et climat.

→ ATTENTION ←

Ce n’est pas le nombre d’habitants qui compte, car il peut varier dans le temps.

Vous souhaitez obtenir un devis ou plus d’informations ? contactez-nous

Les applications de l’assainissement naturel par les plantes

L’épuration naturelle par les plantes s’applique aussi bien aux effluents domestiques que non domestiques et apporte des solutions écologiquement et économiquement pertinentes quel que soit votre domaine d’activité.

Assainissement Non Collectif
par phytoépuration

Pour les particuliers

Assainissement écologique pour les particuliers

Découvrez les
Phytostations Recycl’eau®
de 3 à 18 EH

Pour plus d’informations sur
la configuration, le dimensionnement
et la procèdure d’obtention d’une station

Assainissement
Semi Collectif

par phytoépuration

Pour les Collectivités

Assainissement écologique pour les campings et collectivités

Pour les activités saisonnières
à variation de charges :
hôtellerie/camping / base de loisirs…

Au delà de 18 EH,
jusqu’à
300 EH

Traitement des effluents
non domestiques

par phytoépuration

Industrie / Agiculture

Assainissement écologique pour l'agriculture

Pour l’industrie, les produits phytosanitaires, pharmaceutique, eaux de process…

Pour l’agriculture, le secteur vinicole, l’élevage…
et pour les eaux de lavage et de rinçage

Traitement des eaux
pluviales et de ruissellement

par phytoépuration

Bassins de rétention pour épurer les eaux de ruissellement

Bassins de rétention et solutions d’épuration
pour les eaux pluviales contaminées, les eaux de lixiviat, les décharges et stations d’épuration

Formulaire de contact

Installer un système d’assainissement écologique

Vous souhaitez installer un système d’assainissement
des eaux usées par phytoépuration ?

Nous vous accompagnons dans le montage de votre dossier
jusqu’à la mise en route de votre installation

L'assainissement des eaux usées par les plantes
La phytoépuration une solution écologique d'avenir

Contactez-nous directement par téléphone au : 04 42 92 83 24
ou en utilisant le formulaire
ci-contre

La Compagnie des Forestiers est installateur agréé de phytoépuration BlueSet sur les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse

Pour les autres départements laissez-nous vos coordonnées via le formulaire ci-contre, nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

2 + 5 =