04 42 92 83 24

Gestion des espèces végétales exotiques envahissantes

Travaux de génie écologique


Parc National des Calanques – (Bouches du Rhône, 13)

Maître d’ouvrage : Parc National des Calanques – Projet LIFE Habitats Calanques Projet européen coordonné par l’ARPE-ARB
Maître d’œuvre : Parc National des Calanques
Travaux (Groupement) : La Compagnie des Forestiers  et Agir-écologique
Ancrages et formations aux travaux sur cordes : Matières

Gestion des espèces exotiques envahissantes - Parc National des Calanques - L'île Jarre
Arrachage et destruction du figuier de Barbarie - Parc National des Calanques
Accueil / Projets / Gestion des espèces végétales exotiques envahissantes – Parc National des Calanques

La Compagnie des Forestiers, en groupement avec Agir écologique à répondu à ce marché d’arrachage sur des sites en forte pente ou falaise au sein du Parc national des Calanques. Celui-ci se déroulera durant l’année 2020 sur différents sites remarquables : l’île Jarre, le Bec de l’Aigle, L’île Ratonneau et les calanques de Sugiton et des Pierres Tombées. Les plantes visées par cette campagne d’arrachage sont : l’Agave d’Amérique (originaire du Mexique), la Luzerne arborescente (originaire du Moyen-Orient) et le Figuier de Barbarie (originaire d’Amérique centrale).

Eradication par arrachage manuel des Espèces Végétales Exotique Envahissantes – EVEE

Le contexte

Le littoral provençal en plus d’être soumis à de fortes pressions d’urbanisation, d’attrait touristique, de sécheresse, de développement des loisirs de pleine nature se retrouve confrontés à la prolifération d’EVEE… qui conduisent à d’importants bouleversements tels que la perte d’espèces endémiques rares et la dégradation des habitats naturels.

Archipel de Riou : l’île Jarre est envahie par
les figuiers de Barbarie

Ile Jarre - Archipel du Riou - les figuiers sur la falaise
l'île Jarre envahie par les figuiers de Barbarie

Créé en 2012, le Parc national des Calanques à la fois terrestre et marin offre une protection à une partie de ce territoire. Un programme européen : LIFE Habitats Calanques qui vise à préserver ce milieu naturel à été mis en place en partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire et l’ARPE-ARB.

Projet Life Habitats Calanques

Qu’est-ce qu’une espèce végétale exotique envahissante (EVEE) ?

Les figuiers de Barbarie ont une extraordinaire capacité de bouturage (le moindre fragment de plante peut donner naissance à un nouvel individu capable de fleurir et fructifier).

Une EVEE est une espèce introduite en dehors de son territoire d’origine dont l’introduction par l’homme, volontaire ou fortuite menace les écosystèmes, les habitats naturels ou les espèces indigènes. Les espèces végétales exotiques envahissantes représentent une menace pour la biodiversité végétale mondiale.

EVEE - Figuier de Barbarie - Photo Agir Ecologique

EVEE-Oppuntia Figuier de Barbarie ©AGIR-ecologique

EVEE - Agave d'Amérique - Photo Agir Ecologique

EVEE-Agave d’Amérique ©AGIR-ecologique

EVEE - Luzerne arborescente - Photo Agir Ecologique

EVEE-Luzerne-arborescente ©AGIR-ecologique

Quelques espèces végétales protégées

Plante protégée dans les calanques : Allium chamaemoly - Ail petit Moly

Ail petit Moly ©AGIR-ecologique

Plante protégée dans les calanques : Sénéçon à feuilles grasses - Senecio leucanthemifolius

Séneçon à feuilles grasses

Plante protégée dans les calanques : Thymélée hirsute

Thymélée hirsute ©AGIR-ecologique

Les sites concernés par les EVEE

Les sites visés par cette campagne d’arrachage présentes des conditions d’accès, de travail et de sécurité contraignantes.

Les interventions ont lieu principalement sur des pentes et falaises en milieu naturel sensible à fort enjeu paysager, et intègrent aussi des problématiques de sécurité et d’isolement inhérent à l’insularité.

Ce programme d’éradication, nous emmènera sur l’île Jarre, le Bec de l’Aigle, L’île Ratonneau et les calanques de Sugiton et des Pierres Tombées.

Le Parc National des Calanques : l’île Jarre

L’île Jarre, dans l’archipel du Riou, est un abri pour les oiseaux marins et pour les plantes. En tant que réserve naturelle, l’île est totalement inhabitée, néanmoins sa biodiversité fragile est menacée par la propagation des figuiers de Barbarie. Une vaste opération a donc été lancée afin de les éradiquer.

Première étape de nos travaux pour le Parc National des Calanques, cette île présente toutes les caractéristiques d’un chantier exigeant. Absence d’appontementpas d’évacuation possible des figuiers de barbarie et des travaux à flan de falaise nécessitant de créer des points d’ancrages.

Première sur notre territoire, cette campagne d’arrachage aura lieu sur des zones de
falaises et de pentes fortes.

Ceci constitue une opportunité de déployer des techniques d’arrachage en falaises. Expérience qui pourra être valorisée auprès d’autres gestionnaires d’espaces naturels confrontés à ces mêmes problématiques.

Chantier de génie écologique sur l'île Jarre

Vous avez besoin d’un devis
ou d’informations ?
Prenez contact avec nous
par mail ou par téléphone au :

04 42 92 83 24

1

La préparation du chantier sur l’île Jarre

Des contraintes d’accès maritimes et terrestres

Nos équipes partent depuis leur base de vie, le port de Callelongue pour l’île Jarre. Cette île totalement inhabitée ne possède aucun point d’appontement, l’accès se fait en sautant du bateau sur des rochers découpés et agressifs. De fait les conditions météorologiques et donc l’état de la mer interfèrent énormément sur nos journées de travail.

Point de départ le port de Callelongue
Ile Jarre : aucun point d'appontement
Ile Jarre - en route vers la zone de travail

Des zones d’ancrages à créer

Les figuiers de Barbarie se sont implantés sur toute l’île et particulièrement à flans de falaise. Aucun encrage n’existe pour pouvoir y accéder en toute sécurité. Nous les avons donc créer avec l’aide de l’entreprise Matières. Ceux-ci seront temporaires ou pérennes pour de futures interventions

Les points d’ancrages temporaires, par sécurité nécessitent un principe de redondance en doublant systématiquement les amarrages simples.

Ile Jarre - Réalisation des points d'ancrages
Ile Jarre - Test des ancrages avec un extractomètre

Les points d’ancrages permanents et garanties 10 ans, testés avec un extractomètre serviront régulièrement pour éliminer les repousses issues de la banque de graines.

Formation aux travaux sur corde

Les travaux se faisant principalement en cordée, une formation rigoureuse et minutieuse a été dispensé à nos équipes.

L’arrachage en falaise est une première sur notre territoire.

« C’est un chantier qui est lourd, aussi il a fallu assurer des conditions de travail sécuritaires. »

Formation au travaux sur corde pour des travaux de génie écologique
Formation au travaux sur corde

Une tyrolienne de 150 mètres

Les quantités de figuiers sont tels et leur répartition est si importante que nous avons été amené à installer à mi chemin de la zone de stockage une tyrolienne pour pouvoir les déplacer du haut de lîle vers la zone de stockage.

Plantes très urticantes, celles-ci sont après arrachage placées dans de gros sacs appelés « big bag ».

Ile Jarre - Une tyrolienne pour évacuer les figuiers de Barbarie
Ile Jarre - Une tyrolienne de 150 mètres
Travaux de génie écologique - Gestion des espèces exotiques envahissantes pour le Parc National des Calanques - L'île Jarre

2

Le déroulement du chantier sur l’île Jarre

L’arrachage manuel des plantes invasives

Seule méthode à pouvoir être utilisé sur ce site protégé, c’est très méticuleusement que les opérations ont lieu car aucun fragment d’oponce ne devra être laissé à l’issu du chantier. Une coupe à raz suivi d’un dessouchage permettra de retirer les systèmes racinaires qui peuvent être très étendus.

Nos équipes qui descendent en cordée à flan de falaise devront savoir épargner les espèces protégées.

Ile Jarre - des figuiers de Barbarie sur les falaises
Ile Jarre - travaux sur cordes
Génie écologique - Gestion des espèces exotiques envahissantes pour le Parc National des Calanques
Génie écologique - récupération des figuiers de Barbarie

Regroupement et destruction des figuiers de Barbarie

Plus de 100 big-bag / jour sont manipulés, chaque sac pesant plus d’une trentaine de kilos.

Notre équipe parcours chaque recoin de l’ile avec une clé de portage sur dos. Une fois remplis les plantes sont regroupés en haut et au centre de l’île au pied d’une brèche naturelle sur laquelle nous avons installé une tyrolienne de 150 mètres pour descendre les plantes directement sur notre zone de stockage.

Parc des calanques : une tyrolienne pour évacuer les figuiers de Barbarie
Parc des calanques, île Jarre : une tyrolienne pour évacuer les figuiers de Barbarie
Parc National des Calanques, île Jarre : une tyrolienne pour lutter contre les figuiers de Barbarie

La zone de stockage

Les plantes arrachées sur le Parc doivent être évacuées en déchetterie, excepté sur l’ile Jarre ou l’évacuation est trop périlleuse par bateau et néfaste à la faune par hélitreuillage (présence du Faucon Pèlerin).

Les plantes sont donc stockées, déchiquetées et bâchées sur place jusqu’à leur destruction en prenant la précaution d’éviter une reprise germinative du figuier sur son propre humus.

Ile jarre : les figuiers de Barbarie sont stockés
Génie écologique, Ile jarre : les figuiers de Barbarie sont stockés
Génie écologique, Ile jarre : les figuiers sont étalés sur la zone de stockage
Génie écologique, Ile jarre : les figuiers sont découpés sur place
Génie écologique, Ile jarre : les figuiers sont stockés sur une zone protegée
Génie écologique, Ile jarre : fragments de figuiers de Barbarie

Le suivi

Les points d’ancrages que nous avons installés serviront durant dix années pour des relevés botaniques et pour l’évaluation de la dynamique de recolonisation.

Ile Jarre - Parc National des Calanques - Gestion des espèces exotiques envahissantes
Parc National des Calanques - La Compagnie des Forestiers et Agir écologique

Reportage photo : Franck Jonville

Parc National des Calanques - Ile Jarre - Campagne d'arrachage du figuier de Barbarie

Les interventions de travaux de génie écologique demandent des compétences bien spécifiques : compréhension du fonctionnement des écosystèmes, intervention en milieux sensibles, reconnaissance des espèces, machines et interventions spécialisées… Pour une équipe de travaux de génie écologique, le maître mot est l’adaptation aux contraintes et facteurs sans cesse changeant puisque le matériau de travail est la vie.

La Compagnie des Forestiers membre de l'UPGE

Protection du littoral et préservation de la biodiversité

Protection et mise en valeur des milieux dunaires, des rivages et des sentiers.

Stabilisation de dunes avec des ganivelles

Depuis de nombreuses années, nous intervenons régulièrement pour protéger et préserver la biodiversité sur le littoral méditerranéen : en construisant des infrastructures pour accueillir et sensibiliser le public comme sur la Plage de Beauduc – en Camargue, sur les étangs de Villepey à Fréjus avec un observatoire faunistique – en réalisant des opérations de balisages, de création et de restauration de sentiers littoraux pour canaliser la fréquentation (Cap Lardier) à la Croix-Valmer.

Mais aussi en réalisant des travaux de génie écologique et végétal pour restaurer des milieux naturels dégradés et réhabiliter certaines fonctions écologiques comme dans les salins des Pesquiers à Hyères – (confortement de berges en fascines de coquilles d’huîtres), dans la protection des massifs dunaires, la lutte contre l’érosion et dans la gestion des espèces exotiques envahissantes, les EVEE, cas présenté ci-dessus.

Cheminement en bois - Plage de Beauduc

Cheminement en bois – Plage de Beauduc

Observatoire - Étangs de Villepey

Observatoire – Étangs de Villepey

Sentier du littoral - Entretien et Restauration du Cap Lardier

Sentier du littoral – Cap Lardier

Travaux de génie écologique - Confortement de berges en fascines de coquilles d’huîtres

Fascines d’huîtres – Salins des Pesquiers

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?
Prenez contact avec nous par mail ou par téléphone au :
04 42 92 83 24

En faisant appel à La Compagnie des Forestiers vous vous assurez de réaliser des travaux en phase avec vos préoccupations environnementales.