Sélectionner une page

Le génie végétal

Le génie végétal, regroupe un ensemble de solutions techniques, utilisant des végétaux vivants, visant à protéger les sols en surface et en profondeur, contre l’érosion et l’instabilité, pour revitaliser des zones humides ou pour réaménager des sites exploités.

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?

Prenez contact avec nous par mail ou par téléphone au : 04 42 92 83 24

En faisant appel à La Compagnie des Forestiers vous vous assurez de réaliser des travaux en phase avec vos préoccupations environnementales.

Accueil / Qui sommes-nous ? / Le génie végétal

Nous mettons en œuvre ces techniques d’assemblage et de fixation, sur les berges de cours d’eau et de canaux, sur les rives d’étang et de lac, sur des sites à réaménager, carrières, sites industriels et dépôts d’ordures, ou pour le confortement et la stabilisation de talus, chemins, routes, voies ferrées et ravins.

Nous utilisons comme base de construction des matériaux vivants comme les pieux, les boutures et ramilles, les mottes de plantes d’hélophytes, les plants d’arbres et d’arbustes. Ces matériaux sont fixés avec des troncs de bois, du géotextile en fibres naturelles pour créer, (par exemple, dans le cas d’une berge) une protection vivante contre l’érosion.

J’ai commencé à réaliser des chantiers de génie végétal sur des projets expérimentaux il y a plus de 30 ans. Aujourd’hui, ces techniques sont éprouvées et notre retour d’expérience nous conforte dans nos savoir-faire et nous amène à faire des choix plus judicieux pour nos ouvrages.

Jean-Marc Fournier

Chef de chantier "Génie végétal"

Les lits de plants et plançons

Les fascines de saules

 

Les caissons végétalisés

 

Les couches de branches à rejet

Le peigne végétal

 

L’ensemencement
hydraulique

Les tapis anti-érosif

Les plantes hélophytes et hydrophytes

Lits de plants et plançons

Cette technique est utilisée pour le confortement de talus à forte pente. Ces types de talus étant très sensibles aux actions de l’eau, il est nécessaire de les consolider sur toute leur hauteur. L’alternance entre les plançons et les boudins de terre permet de créer des ceintures végétales. Ces dernières, grâce au développement racinaire maintiennent les berges dans le temps.

Renforcement de berge en génie végétal - lit de plants et plançons

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?
Prenez contact avec nous par mail
ou par téléphone au :
04 42 92 83 24

Confortement d’une berge en lits de plants et plançons

Cours d’eau de La Brague Commune de Valbonne
(Alpes Maritimes, 06) 

Restauration de berges en génie végétal

Fleuve côtier de l’Huveaune, Auriol
(Bouches du Rhône, 13)

Lits de plants et plançons sur 6 niveaux, rendu final
Génie végétal - Lits de plants et plançons sur 3 niveaux

Fascines de Saules

Une fascine de saule est une technique de protection de pied de berge réalisée par la mise en place de branches vivantes de 3 à 4 espèces de saules arbustifs, en alternance avec des matériaux gravelo-terreux entre 2 rangées de pieux battus mécaniquement.

C’est une méthode efficace pour absorber les forces hydromécaniques dès la mise en place de l’ouvrage. Si la fascine est efficace avant même la reprise des végétaux, son utilité va s’accroître lorsque le système racinaire des saules va se développer. Il pourra alors participer au maintien du sol. En outre, cette technique permet de re-naturaliser le milieu avec une qualité écologique et esthétique certaine.

Fascines pieux 2 rangées

Travaux de stabilisation de digue

Carrière LAFARGE GRANULAT SUD – Cavaillon (84)

Renforcement de berge en génie végétal - fascine et boutures
Génie végétal - Fascines de saules

Alternative écologique : en milieu saumâtre des fascines de coquilles d’huîtres dans les Salins de Pesquiers à découvrir.

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?
Prenez contact avec nous par mail
ou par téléphone au :
04 42 92 83 24

En faisant appel à La Compagnie des Forestiers vous vous assurez de réaliser des travaux en phase avec
vos préoccupations environnementales.

Les caissons végétalisés

Les caissons végétalisés s’apparentent à une structure constituée de différents étages, réalisés par deux rangées parallèles de rondins de bois (longrines), sur lesquelles sont fixées des rondins perpendiculaires (moises, traverses).

Les caissons sont remplis de matériaux terreux végétalisés par des lits de branches de saules (plançons) et arbustes racinés placés entre les longrines. Généralement des treillis de géotextile biodégradable sont intégrés en boudins à l’intérieur de l’ouvrage. Schématiquement, les caissons végétalisés correspondent ainsi à des lits de plants et plançons intégrés dans une structure bois.

De par leur structure, ils offrent dès leur mise en place un rôle de soutènement efficace à un talus et sont ainsi susceptibles de participer avec réussite au maintien des sols et remblais supportant une infrastructure (route, voie ferrée, bâtiment).

Technique adaptée à la tenue mécanique et végétalisation de fortes pentes, les caissons sont aisément modulable pour stabiliser des glissements, en alternative à du génie civil.

caissons végétalisés

Sur des chantiers à dynamique torrentielle, nous l’utilisons sur des ouvrages en techniquess mixtes alliant minéral et végétal.

Génie végétal caissons végétalisés
caissons végétalisés dans un cours d'eau

Reconstruction de berge en technique mixte


Un retour d’expérience de 10 ans
La Bambouseraie -Anduze (Gard,30)

Couches de branches à rejet

Technique de végétalisation et de protection de talus par pose et fixation sur le sol de végétaux vivants amenés à reprendre très rapidement une croissance.

Les branches de saules sont maintenue au sol, fixé par des pieux et du treillage de fil de fer, associé à un treillis de géotextiles tissés biodégradable.

Enfoncement des pieux au BRH avec cloche de battage
Génie végétal : pose des couches de branches à rejet - Cours d'eau de l'Arc - La Cauvette

Restauration et confortement d’une berge

Cours de l’Arc « La Cauvette » à Berre l’Etang (Bouches-du-Rhône,13)

L’association d’un tapis de branches et des treillis de géotextiles permet d’obtenir un ouvrage de protection des sols actif dès sa mise en œuvre. Parce que les couches de branches à rejets constituent une technique de végétalisation et de protection de surface, elles sont souvent associées à d’autres méthodes de confortement de pied de berge (fascines de saules, fascines d’hélophytes, lits de plants et plançons, …).
Ci-dessous le résultat d’un chantier réalisé à Domazan dans le Gard.

Génie végétal - Couches de branches a rejet
Couches de branches à rejet le printemps suivant

Peigne végétal

Technique simple du génie végétal, économique et idéale pour réparer ou combler un bout de berge qui s’érode, ils peignent et piègent les alluvions.

Des pieux sont plantés puis fixés solidement entre eux et à la berge. Ce peigne est comblé de branches et de divers végétaux prélevés sur place, lui permettant ainsi de filtrer les éléments en suspension et sédiments du cours d’eau, qui vont alors se déposer et reconstituer la berge. Si le cours d’eau ne charrie pas suffisamment d’alluvions, on peut être amené à faire un apport de matériaux gravelo-terreux.

Génie végétal : peigne sur la berge du Bourrian, golfe de Saint-Tropez

Tapis anti-érosif

Les géotextiles biodégradables

Les géotextiles biodégradables ont pour principales fonction, d’éviter les risques d’érosion des sols avant l’enracinement des végétaux implantés. Leur maillage retient les graines, notamment en cas d’immersion ou maintient l’humidité favorisant ainsi la pousse.

Ils sont utilisés dans la création et réparation de berges, de talus utilisant des techniques de génie végétale tels les lits de plants et plançons, les caissons végétalisés à double parois, les couches de branches à rejet…

Génie végétal : fibres naturelles non tressées et tressées

Les fibres de coco

Composés de fibres naturelles non  tressées ou tressées, à plat ou en boudin, en se décomposant, les fibres de coco fertilisent les sols et accompagnent les plantes dans leur développement.

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?
Prenez contact avec nous par mail
ou par téléphone au :
04 42 92 83 24

Génie végétal : toile biodégradable en coco sur le chantier d'une berge à Anduze

Boudins de coco

Utilisés pour stabiliser les rives, pour lutter contre l’érosion des pieds de berges, nos boudins de coco peuvent être pré-végétalisés.

Génie végétal : boudins de coco

Ensemencement hydraulique

L’ensemencement hydraulique ou hydro-ensemencement est un procédé qui consiste à projeter sur le sol un mélange de semences, de fertilisants et de paillis en papier ou fibre de bois avec de l’agent liant et de l’eau.
Ce procédé nous permet de créer rapidement un couvert végétal sur de petites ou grandes surfaces et protègera le sol contre l’érosion en cas de fortes pluies. Cette technologie permet une végétalisation rapide, efficace et à moindre coût. Nous sélectionnons nos semences en fonction du lieu, du climat et du résultat attendu.

L’hydromulching

Avec le même appareil (hydroseeder), nous utilisons du mulch (matière organique) pour mettre en œuvre un système anti-érosif, pricipalement sur des terrains pauvre, à forte déclivité ou les secteurs très sensibles à l’érosion.

Hydroseeder FINN T30 pour ensemencement hydraulique ou hydro-ensemencement
Génie végétal : ensemencement hydraulique sur berge à Anduze, la Bambouseraie

Les mélanges de semences

Un mélange de semences est généralement élaboré à partir de graminées et légumineuses ainsi que d’autres familles permettant de diversifier celui-ci, d’augmenter sa résistance et longévité, d’offrir un apport agronomique et d’agrandir la variété du couvert végétal.

Pour notre climat méditerranéen, nous utilisons principalement un mélange rustique “talus zone sèche”. En revanche, sur les berges des rivières, mares… nous utilisons un mélange spécifique bien adapté aux zones humides.

Vous avez besoin d’un devis ou d’informations ?
Prenez contact avec nous par mail
ou par téléphone au :
04 42 92 83 24

Plantes hélophytes et hydrophytes

Les hélophytes sont des plantes semi-aquatiques dont les racines ou rhizomes se développent dans des substrats gorgée d’eau et dont les feuilles restent au-dessus de la ligne de flottaison. (pieds dans l’eau, tête au soleil).
helos = marais  phyton = végétal

Hydrophyte : plante qui vit en partie ou totalement immergée dans l’eau (les bourgeons dormants et les feuilles sont dans l’eau) une bonne partie de l’année, voire toute l’année.

L’utilisation courante de ses plantes à pour objectif de constituer ou de reconquérir des milieux humides à forte valeur écologique, à végétaliser des surfaces à fleur d’eau, à protéger des talus riverains, en accompagnement ou complément d’autres techniques de stabilisation de sols, dans le souci de favoriser le développement de formations végétales aux niveaux les plus bas des rives.

Elles sont particulièrement bien adaptées à la végétalisation de surfaces habituellement inondées, à la stabilisation de pied de berge d’eaux calmes (canaux, bras mort, zones lentiques de grands cours d’eau etc..) mais aussi parfois d’eaux courantes. Elle favorise la création d’un ourlet ou tapis dense de plantes offrant une protection souple face aux contraintes de courants et surtout de batillage (navigation, vent) voire de marnage.

Ces  plantes sont utilisées aussi en phytoépuration pour leur fort pouvoir d’absorption des substances (sels, métaux lourds) présentes dans les eaux domestiques, contribuant ainsi à réhabiliter celles-ci de manière écologique.

Plantation d'hélophyte
Génie végétal : mise en culture de la Petite Massette Typha minima
Phytoépuration plante Juncus effusus
Génie végétal : boudins de coco pré-végétalisés

DÉCOUVREZ LES MÉTIERS DU GÉNIE ÉCOLOGIQUE

Vous avez un projet de restauration ou d’aménagement, une étude en cours, des travaux à réaliser,
vous recherchez des informations sur le génie écologique ?

Prenez contact avec nous par mail
ou par téléphone au : 
04 42 92 83 24

En faisant appel à La Compagnie des Forestiers vous vous assurez de réaliser des travaux en phase avec vos préoccupations environnementales.